samedi, juillet 08, 2017

Really nothing to say about this

PHILIPPE :
Je suis le lumineux, le neuf, l'auréolé.
ESTELLE :
Mon prince d'Aquitaine à la cour anoblie.
PHILIPPE :
Tu es ma seule étoile et mon luth constellé.
ESTELLE :
Le Soleil de l'espoir m'exalte à la folie.
PHILIPPE :
Dans la nuit des flambeaux, nous avons décollé.
ESTELLE :
Prends-moi mon beau Philippe, allons en Italie !
PHILIPPE :
Ta fleur me plaisait tant que mon cœur s'est soûlé.
ESTELLE :
C'est merveilleux, ton pampre à ma rose s'allie.
PHILIPPE :
Nuit d'amour ou rébus ? Oulipo ou clairon ?
ESTELLE :
Mon front est rouge encor de ton baiser de renne.
PHILIPPE :
J'ai rêvé dans la grotte où tu nages, sirène !
ESTELLE :
Soyons deux fois vainqueurs en soudant nos fleurons !
PHILIPPE :
Modulons tour à tour sur la lyre d'Orphée...
ESTELLE :
Les soupirs du BooK saint et les cris de la fée.

-- Kaeser, Pascal


on the samedi 8 juillet 2017, 23:11:01 (UTC+0200)

Aucun commentaire: